GUILBAULT : " ÇA VA RALER "

30 janvier 2013 - 11:56

Vienne - Football - intempéries

Rares sont les terrains du département qui ne sont pas dégradés par la pluie et la neige. -

 

Des sept districts de la ligue, le 86 est souvent le dernier à réagir face au mauvais temps. Pourquoi ? Le président Guilbault répond au mécontentement.

Samedi matin 11 h 21. Le district de la Vienne, via un communiqué de presse, annonce le report global de la journée. Le cinquième depuis le 4 novembre mais deux ont été rattrapés. 24 heures plus tôt, par exemple, la Charente-Maritime avait prévenu ses licenciés. Comme d'hab', le temps de réaction du « 86 » s'est révélé d'une extrême lenteur. « Vous commencez à m'agacer », s'emporte d'entrée le président du district. Le sujet est sensible, mais Philippe Guilbault recouvre toute sa sérénité.

Kaes : " Laissons passer les vacances de février "

« Nous avons été surpris par la neige », poursuit-il comme explication. « Il y avait une alerte orange depuis la veille, rétorque le président de Beaumont (D1) Jean-Yves Kaes, qui avait mobilisé plusieurs bénévoles le samedi matin. La décision a encore été prise trop tard. » Dans les clubs du département une course contre la montre s'organise alors pour prévenir les équipes évoluant le samedi après-midi ou en soirée.
« Vendredi, on n'avait que trois arrêtés municipaux, se défend Philippe Guilbault. Les communes attendent notre décision et nous, on se base par rapport aux interdictions. Pour faire avancer le schmilblick, demandez aux municipalités de réagir le jeudi soir ou le vendredi ! » Mais les terrains saturés pour ne pas dire défoncés par plusieurs semaines de pluie et de neige laissaient présager un nouveau week-end tronqué qui pose la question : à quelles dates va-t-on jouer ?
« On va jouer durant les vacances de février (du 16 février au 3 mars), ça va râler et je le comprends », prévient le président du 86. Jean-Yves Kaes confirme : « Les reports sont démotivants pour les joueurs, on ne pourra pas les retenir pendant les vacances. Ils vont nous rire au nez. » Alors « JYK » propose une option radicale qui va séduire plus d'un club : « Laissons passer les vacances pour redémarrer en mars. Ensuite, aux beaux jours, on pourra enchaîner jusqu'à fin mai (le champion prend fin le 12 mai), quitte à annuler les coupes ou les programmer tout au long du mois de juin. » « Mais moi je suis favorable pour jouer le plus tard possible, assure Philippe Guilbault, mais les clubs auront du mal à maintenir leurs joueurs sous pression jusque-là. »
Or les intempéries ont convaincu le président du 86 qu'une réorganisation du calendrier s'impose. « On va se poser, réfléchir et sans doute prendre des dispositions, même si c'est une saison exceptionnelle par rapport à la météo. » Des pistes existent comme « réduire les poules à dix soit quatre journées en moins. Repenser les coupes autrement avec deux tours sur un week-end. Autour du 15 février, on fera le point ». En attendant, le ciel ne s'accorde aucun répit…

Dans la nouvelle république de ce matin ( mercredi 30 janvier 2013 )

 

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Sport/Football/Regionaux/n/Contenus/Articles/2013/01/30/GUILBAULT-CA-VA-RALER

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 3 Dirigeants
  • 1 Arbitre
  • 14 Joueurs
  • 11 Supporters